Le saviez-vous ?

Quelque soit votre profil, nous vous accompagnons de A à Z dans votre demande de financement, nous vous invitons à nous contacter avant d’entamer vos démarches.

SI VOUS ÊTES INTERMITTENT·E DU SPECTACLE
Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de votre formation par l’Afdas, si vous remplissez les conditions d’éligibilité:

2 ans d’ancienneté en tant qu’intermittent·e ;
Pour les technicien-nes du cinéma et de l’audiovisuel, 130 jours de travail répartis sur les 24 derniers mois ;
Pour les technicien-nes du spectacle vivant, 88 jours de travail répartis sur les 24 derniers mois ;
Pour les réalisateurs -trices artistes-interprètes, les artistes musicien·es : 48 cachets répartis sur les 24 derniers mois.
Le dossier est à déposer au plus tard 4 semaines avant le début du stage auprès de l’AFDAS.

SI VOUS ÊTES AUTEUR·E
Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge par l’Afdas. Pour cela, vous devez être soit affilié à l’Agessa, à la Maison des Artistes ou être assujetti au régime de sécurité sociale des auteurs. Vous devez également remplir l’une des trois conditions suivantes :

Justifier de 9 000 euros brut sur les 3 dernières années ;
Ou justifier de 12 000 euros brut sur les 4 dernières années ;
Ou justifier de 15 000 euros brut sur les 5 dernières années.

SI VOUS ÊTES JOURNALISTE PIGISTE DE LA PRESSE ECRITE, DE LA PRESSE EN LIGNE OU DES AGENCES DE PRESSE
Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de votre formation par l’Afdas, si vous remplissez les conditions d’éligibilité:
– être titulaire de la carte de presse

Nos formations ne sont pas éligibles au CPF.

Vous pouvez bénéficier de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF), en demandant un devis via le site de Pôle Emploi ou par e-mail.
Le dossier de demande de financement que vous fournirez à Pôle Emploi doit contenir un CV, une lettre de motivation, le programme de la formation et tout élément factuel tendant à démontrer les chances de retour à l’emploi (des offres d’emploi, informations sur le marché du travail…).

Après consultation de votre conseiller·e Pôle Emploi, les dossiers sont étudiés au cas par cas.

Si vous êtes chef·fe d’entreprise non-salarié·e (auto-entrepreneur·se, gérant·e, associé·e), vous dépendez de l’AGEFICE.

Les formations en rapport avec l’activité de la société peuvent être prises en charge.

La région Nouvelle Aquitaine dispose de fonds spécifique à la formation des métiers du cinéma et de l’audiovisuel.

Nous contacter pour plus d’informations.